Encore sceptique sur l’arrivée de la Blockchain publicitaire  et ses bénéfices sur le marché ? Voici quelques arguments pour vous convaincre du bien fondé de la technologie révolutionnaire.

La blockchain publicitaire ou le retour de la confiance.

Manque de transparence sur leurs investissements médias et parfois d’efficacité, problèmes de brand safety et de fraude, perte de confiance envers leurs partenaires… les annonceurs se montrent de plus en plus critiques vis-à-vis de la publicité en ligne. Stephan Loerke, CEO de l’association mondiale des annonceurs, met en garde le marché et pointe ses défaillances, sans passer sous silence la responsabilité des marques.” Les mots sont lâchés : “L‘écosystème digital de la publicité est actuellement inefficace” selon l’article de MindNews.

Et la méfiance des utilisateurs vis-à-vis de la publicité s’est également accrue. A tel point que les Adblocks sont devenus en quelques années un “must have ” dans la panoplie des internautes. Le marché publicitaire tente de relever le défi avec le Digital Ad Trust, label de valorisation de ceux qui font attention à l’expérience publicitaire pour faire court. C’est un bon début, mais pas suffisant pour retrouver la confiance générale des internautes et des annonceurs.

La blockchain sur le marché publicitaire peut rapporter cette confiance perdue. Notre précédent article sur le sujet : Blockchain publicitaire, du POC au WORK vous explique les éléments structurant de la blockchain publicitaire.

Un nouvel ordre publicitaire : Annonceurs / Editeurs / Internautes

blockchain publicitaire marché publicitaireLa majorité des projets autour de la blockchain publicitaire sont reparties de la base. Redéfinir le triptyque : Annonceurs, Editeurs et Utilisateurs. Les intermédiaires de la chaine publicitaire ne sont pas pour autant éradiqués. Avec la transparence l’apport de leurs valeurs ajoutées devra être plus clairement identifié dans la “Supplychain” du marché publicitaire. Trop d’acteurs et de technologies ont tendance à prendre des commissions au passage. Les conséquences sont désastreuses : ralentissement des contenus vues par les utilisateurs, et encombrement publicitaire excessif. Les éditeurs producteurs des contenus ne récupèrent pas le fruit de leurs investissements. Quand aux annonceurs, ils sont les premières victimes du système. Et leur perte de confiance est liée à la découverte de la réalité de leurs investissements.

Pour revenir sur le débat de “The Programmatic Society” l’enjeu est de faire comprendre que le marché programmatique doit investir massivement sur la blockchain publicitaire pour faire face aux critiques des annonceurs : transparence, transaction, traçabilité et Confiance doivent être les piliers de l’achat programmatique. Dans le cas contraire la croissance risque d’être complexe à réaliser.

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept

En proposant une redéfinition des règles à travers la transparence (forte) et surtout la gestion des règles de manière décentralisée. La Blockchain peut devenir le marché mature d’une industrie toujours dans sa crise de croissance.